Cycle d’ateliers Jeux d’Attachement

Jeux d’attachement : deux ateliers pour s’y initier

Découvrez des outils ludiques et innovants pour accompagner vos enfants dans la période bien particulière que nous vivons !

Dans « Développer le lien parent-enfant par le jeu », Aletha Solter explore 9 types de jeux d’attachement qui permettent de guider l’enfant, de développer des relations harmonieuses, de résoudre les conflits avec créativité, d’amener plus de sérénité au sein de la famille.

En passant par le partage du rire, le jeu permet de tisser un lien de confiance et de complicité avec l’enfant, tout en entrant dans son monde puisque c’est lui qui est aux commandes et nous emmène à la découverte de son monde.

C’est un outil puissant et incroyable pour apprendre à se connaître et prendre du temps de qualité au service d’une relation familiale épanouie.

Ce sont les mécanismes des jeux d’attachement et l’exploration détaillée de ces 9 types de jeux que nous vous proposons au cours de ces deux ateliers.

Chaque atelier dure 3h

Au programme

Objectifs :

  • Relier les types de jeux d’attachement à des situations ou besoins spécifiques
  • Repérer les effets immédiats du jeu

  • Accompagner l’expression émotionnelle

  • Expliquer les principes de la parentalité consciente

Atelier 1

Dans cet atelier, après avoir revu les principes de la parentalité consciente, nous parlerons de notre rapport au jeu en tant qu’adultes, parents et anciens enfants.

Le jeu est abordé dans ses fonctions d’apprentissage mais également comme une réponse apportée à un besoin. 

Nous explorerons et expérimenterons ensuite la première partie des 9 jeux d’attachement, pour mieux en saisir les effets.

Atelier 2

Dans ce second atelier, nous irons voir du côté des émotions, de leur rôle et de leur expression.

Puis nous explorerons les effets des jeux choisis sur la semaine écoulée, avant de poursuivre l’exploration et l’expérimentation des 9 jeux d’attachement, de leurs utilités et leurs effets.

Un temps sera consacré à la mise en application dans la famille.

Animé par Gwenaëlle

Je suis instructrice d’Education Consciente et maman d’un « huitan » qui adore jouer et inventer !
J’aime particulièrement l’approche par le jeu, qui permet à des univers différents de se partager et se rejoindre, tout en offrant à l’enfant de l’attention, du lien et de l’écoute.
J’ai hâte de partager avec vous des informations pratiques et applicables immédiatement !
 

Ni carotte Ni bâton

L’un des plus ardus challenges que la parentalité nous présente est la discipline. Comment est-ce que j’amène mon enfant à faire ce qu’il doit faire à cause d’un planning ou parce que la règle le dis ou parce s’il ne le fait pas, il pourrait se blesser ?

Les punitions autoritaires traditionnelles, incluant la punition corporelle, le langage violence, l’isolement, la honte, etc. peuvent marcher parfois, mais ils doivent se renforcer pour marcher dans le temps.

La « petite tape sur la couche » à deux ans s’escaladera pour devenir des coups à quinze ans. Plus important encore, qu’en coûte-t-il à l’enfant, à l’adulte et à leur relation ?

Les récompenses apparaissent plus tentantes mais sont également biaisées car elles aussi perdent leur efficience au fil du temps (un bonbon à deux ans, une voiture à 18 ans) et réduisent la relation adulte/ enfant à de la tricherie et de la corruption.

Dans l’atelier Ni Carotte Ni Bâton vous apprendrez :

  • Ce que la recherche nous dit à propos des punitions et récompenses
  • Les 3 raisons pour lesquelles les enfants ont des comportements inappropriés
  • Ce que sont les caprices
  • Comment amener votre enfant à coopérer
  • Comment poser des limites
  • Comment devenir un parent joyeux

Formation Nounou / Assistante Maternelle

S’occuper de tout petits est un métier très difficile. Vous devez la responsabilité du soin d’un enfant qui n’est pas le vôtre. Le type éducatif des familles peuvent être très différent du vôtre. Et en tant que nounou/assistante maternelle d’un tout petit, les pleurs et colères font partie de votre quotidien.

Le saviez vous ? Chaque nounou/assistante maternelle a un droit à la formation continue (décret du 7 Juin 2016 sur la formation professionnelle tout au long de la vie). Cette formation peut inclure l’acquisition de ces compétences :

* Comprendre les besoins de l’enfant

* Prendre soin de la santé de l’enfant

* S’adapter à des situations imprévues

Notre formation à destination des nounous/assistantes maternelles répond à ces questions et plus encore, en les aidant à créer une relation de coopération entre adule et enfant.

En fin de formation vous recevez votre Certificat de participation « Education consciente » – un atout supplémentaire pour votre CV.

S’occuper de tout petits est un métier très difficile. Vous devez la responsabilité du soin d’un enfant qui n’est pas le vôtre. Le type éducatif des familles peuvent être très différent du vôtre. Et en tant que nounou/assistante maternelle d’un tout petit, les pleurs et colères font partie de votre quotidien.

Le saviez vous ? Chaque nounou/assistante maternelle a un droit à la formation continue (décret du 7 Juin 2016 sur la formation professionnelle tout au long de la vie). Cette formation peut inclure l’acquisition de ces compétences :

* Comprendre les besoins de l’enfant

* Prendre soin de la santé de l’enfant

* S’adapter à des situations imprévues

Notre formation à destination des nounous/assistantes maternelles répond à ces questions et plus encore, en les aidant à créer une relation de coopération entre adule et enfant.

En fin de formation vous recevez votre Certificat de participation « Education consciente » – un atout supplémentaire pour votre CV.

Article Jeux d’attachement

Voici un excellent article sur les jeux d’attachement ! On y retrouve les 9 types de jeux et leurs rôles…
Jouer est naturel, pour apprendre, pour se guérir… C’est un facteur de lien essentiel.
Tout peut être sujet à des jeux, il suffit de se laisser guider !

Jeux d’attachement

Et si vous pouviez guérir des traumatismes, résoudre la rivalité entre frères et sœurs, et créer la coopération à travers le jeu? Quel jeu d’enfant ce serait ! Découvrez les jeux d’attachement dans cet atelier d’une importance aussi grande pour les parents que pour les thérapeutes et professionnels de l’enfance.

Le jeu, premier lieu d’apprentissage des enfants, aide à construire l’estime de soi, en ce qu’il leur donne conscience de leurs propres capacités. Parce que c’est drôle, les enfants sont des participants volontaires et développent leur auto détermination.

Jouer est sain et réduit le stress, tout en amenant de la joie et du rire dans nos vies.

Dans l’atelier Jeux d’attachement, vous apprendrez à :

* désamorcer une situation stressante ou traumatisante
* créer de la coopération et de la proximité avec les enfants
* intégrer plus de jeux dans votre quotidien familial
* initier et créer des jeux d’attachement
* et par exemple
– ce qui se passe réellement avec votre enfant
– mieux gérer l’heure du coucher
– résoudre la rivalité et les comportements agressifs dans la fratrie
gérer le stress des devoirs

Durée : 3 heures

Coût : participation consciente (valeur minimale de l’atelier 50€). 10€ sont reversés à l’association au titre de votre adhésion.

Comprendre les pleurs et colères

En tant que parents et professionnels nous sommes quotidiennement confrontés aux pleurs et colères des enfants.

Beaucoup se sentent démunis dace à ces puissantes émotions. « … de nombreux avis trouvés dans les livres d’éducation sont basés sur la croyance que pleurer et faire des crises de colère sont des comportements qui devraient être découragés. Ils partent du principe que les enfants se sentiront mieux une fois qu’ils auront arrêté de pleurer », écrit le Dr. Aletha Solter.

Quelques fois, un bébé qui pleure devient un signal non pas des besoins de l’enfant mais du ressenti d’un échec abject de leur part.

Saviez-vous que l’incapacité à réconforter un bébé en détresse, ou à tout le moins de faire stopper ses pleurs, est la première cause de maltraitance infantile, de syndrome du bébé secoué, et d’infanticide ?

Dans l’atelier Comprendre les Pleurs et Colères vous apprendrez :

* Ce que la recherche nous dit à propos des pleurs
* Pourquoi les enfants ont besoin de pleurer
* Mon enfant risque-t-il de devenir un tyran si j’accepte ses « caprices » ?
* Pourquoi c’est si difficile d’accepter les pleurs et colères des enfants
* 10 choses à faire et dire à la place de « arrête de pleurer ! »

Durée : 3 heures

Coût : participation consciente (valeur minimale de l’atelier 50€). 10€ sont reversés à l’association au titre de votre adhésion.

Animé par Janie

Je suis Instructice d’Education Consciente niveau II, depuis 1994.

J’ai accompagné de nombreux parents et enfants au fil des années et j’ai hâte de partager avec vous des informations pratiques et essentielles pour améliorer votre vie de famille !

Webinar Jeux d’attachement – 13 Mai 2020

Ressources pour les parents

 
Découvrez des outils ludiques et innovants pour accompagner vos enfants en période de confinement, d’école à la maison et pour les congés à venir !

Au programme

  • Méthodes pour gérer le stress et guérir des traumatismes chez les enfants
  • A propos de la libération émotionnelle
  • Le monde des enfants : quand tout est jeu
  • Exemple : le jeu non dirigé centré sur l’enfant
  • Application
 
 
 
Durée # 60mn

Témoignages

Mes attentes furent atteintes ce matin ! C’était vraiment un bon moment avec un contenu très intéressant… J’ai hâte de recevoir le planning pour les suivantes.

Bravo et à très vite.

Charlotte

Merci pour ta présentation ! J’ai mis en application directement et les résultats ont été impressionnants. J’ai choisi un jeu de renversement de pouvoir, mon grand riait aux éclats et ne s’est pas opposé à ce que je lui demandais dans l’heure qui a suivi (se laver les mains, ranger un jouet, etc….).

Audrey

Animé par Gwénaëlle

 
 
Je suis instructrice d’Education Consciente, et maman d’un « sétan » ravi d’être à demeure depuis mi mars ! Je vous attends nombreux.ses pour partager avec vous des informations pratiques et applicables immédiatement !

Webinar Attachment Play – May 9th 2020

Resources for parents

Discover fun and innovative tools to accompany your children in quarantine, after quarantine, during holidays and homeschooling.

On the program :

  • Methods to relieve stress and heal tramatism in children
  • Emmotional liberation explained
  • The world of children when play is everything
  • Example: non directive play centered on the child
  • How to apply what you learn

Timing #30mn

 

Animated by Janie

 

Certified Aware Parenting Instructor, Level II. I’m enthusiastic to share with you these techniques that help you understand your child and help his or her development !

Conseils aux parents de jeunes enfants pendant la pandémie de coronavirus

Cette période est difficile pour nous tous, et plus particulièrement pour les familles à qui on demande de rester à la maison. Vous pouvez alors vous sentir effrayé ou dépassé par des événements hors de votre contrôle, sans avoir aucune idée de combien de temps cette situation va durer. Peut-être essayez-vous de télé-travailler tout en prenant soin de vos enfants. Ou peut-être avez-vous perdu votre travail et source de revenu, et vous vous demandez comment vous allez payer votre loyer, vos factures et vos courses. Vous vous sentez possiblement isolé, seul, ou déprimé sans vos habituels contacts sociaux. Peut-être vous faites-vous du souci à propos d’un proche à la santé fragile ou malade, ou peut-être faites-vous le deuil de quelqu’un qui est décédé. Peut-être vous-même êtes-vous malade.

Vos enfants sont également stressés et soucieux, ce qui vous complique la tâche ! Voir leurs amis et professeurs leur manque, tout comme aller au parc, pratiquer leurs sports et activités extra scolaires. S’ils font l’école à la maison « en ligne », ils peuvent se sentir frustrés ou perturbés par un format qui leur est étranger. Comme si cela ne suffisait pas, ils vont absorber votre stress, ce qui aura pour résultat de les faire sentir encore plus effrayés et en insécurité. Les listes qui suivent décrivent certains comportements que vous pouvez vous attendre à voir émerger chez vos enfants, et des suggestions pour leur venir en aide. Commencez par prendre soin de vous-même. Moins vous vous sentirez stressé, plus ce sera facile d’aider vos enfants dans cette période difficile.

Prenez soin de vous

 

  • Essayez d’aménager du temps hors de la présence de vos enfants (même si c’est seulement dans une autre pièce).

  • Restez en contact avec votre cercle élargi, amical et familial.

  • Trouvez des activités qui vous renforcent émotionnellement ou qui vous aident à vous détendre. Par exemple, faites du yoga, méditez, prenez un bain chaud, pleurez à chaudes larmes, écoutez de la musique, lisez un bon livre, ou regardez un film amusant.

Comportements qui pourraient émerger chez vos enfants


  • Augmentation de l’angoisse de séparation, comportement collant, refus de rester seul, particulièrement la nuit.

  • Plus de pleurs et de colères, souvent à l’occasion d’incidents mineurs.

  • Augmentation des peurs et des cauchemars.

  • Augmentation de la rivalité et des conflits dans la fratrie.

  • Régression dans la propreté et l’alimentation, envie d’être traité comme un bébé.

  • Jeu spontané avec des jeux et thèmes en relation avec la maladie, l’hôpital et la mort.

 

Comment les parents peuvent aider

  • Laissez vos enfants rester près de vous. Ne lez forcez pas à jouer ou dormir seul.
  • Ne contraignez pas vos enfants à agir de manière plus mature que ce qu’ils ressentent. C’est ok de les traiter comme un bébé si c’est ce qu’ils veulent. Cela leur donnera la force de faire face à la situation et de la gérer.
  • Essayez d’accepter les pleurs et colères de vos enfants sans les punir ni les distraire. Pleurer est un mécanisme naturel de relâchement des tensions et du stress.
  • Encouragez les jeux et les rires sur les thèmes de la maladie, des hôpitaux et de la mort. Jouez au docteur avec vos enfants et laissez-les diriger le jeu. Faites semblant d’être un docteur un peu bêta qui ne sait pas quoi faire. Le jeu et les rires aident les enfants à maîtriser des expériences incontrôlables et à relâcher les tensions.
  • Donnez des informations de manière appropriée à leur âge. Répondez aux questions de vos enfants simplement et avec sincérité, tout en les protégeant des détails inutiles et pénibles. Comme les adultes, les enfants font tout pour comprendre pourquoi de mauvaises choses arrivent. Expliquez la situation du mieux que vous pouvez.
  • Evitez de critiquer votre gouvernement, vos voisins, ou qui que ce soit. A la place, dites à vos enfants qui sont ceux qui aident : les travailleurs de la santé, le personnel des magasins ouverts, les livreurs, les scientifiques qui travaillent sur un vaccin et un remède, etc.
  • Instaurez une routine journalière pour que vos enfants sachent à quoi s’attendre. Maintenez vos traditions familiales.
  • Si vos enfants sont scolarisés « virtuellement », fournissez de l’aide et du soutien au besoin. Complétez l’apprentissage en ligne avec des activités concrètes, particulièrement pour les maths et les sciences. Gardez en mémoire que les jeunes enfants apprennent mieux à travers des activités manuelles. Faites-en un jeu!
  • Essayez de passer du temps individuellement et librement avec chacun de vos enfants (distinctement de votre aide aux devoirs). Laissez-les décider à quoi jouer et mener le jeu.
  • Faites des activités coopératives, créez une histoire ensemble, cuisinez un gâteau, chantez, ou faites juste les fous ensemble.
  • Soyez flexible sur les règles et focalisez-vous sur ce qui est le plus important : garder tout le monde en sécurité et en bonne santé, et maintenir un lien affectueux avec vos enfants.
  • Fournissez-leur des occasions d’aider les autres et de se rendre utile. Par exemple, faire un dessin pour leurs grands-parents ou aider à livrer de la nourriture à un voisin.

Si un membre de la famille ou un ami proche est décédé

  • Invitez vos enfants à participer à une cérémonie commémorative, mais laissez-les également faire le deuil à leur propre manière. Acceptez leurs pleurs.
  • Répondez aux questions de vos enfants et assurez-vous qu’ils comprennent que ce n’est pas de leur faute.
  • Si vos enfants ont peur que vous ou eux-mêmes tombent malade et meurent, évitez les réconforts qui pourraient s’avérer faux. Au lieu de ça, accueillez leurs sentiments et autorisez-les à pleurer. Dites-leur alors tout ce que vous faites pour conserver toute la famille en sécurité.

par Aletha Solter, Ph.D.
Traduction française par Gwenaelle Ruella

Article extrait du site web de l’Aware Parenting Institute, avec l’aimable autorisation d’Aletha Solter.

Aletha Solter est une psychologue suisse américaine qui habite en Californie. Conférencière internationale et fondatrice de l’Institut d’Education Consciente (The Aware Parenting Institute, www.awareparenting.com), elle est reconnue pour son travail au sujet du développement émotionnel et de l’éducation des enfants. Quatre de ses livres ont été traduits en français (aux Editions Jouvence) : À l’écoute de mon bébé, Bien comprendre les besoins de votre enfant, Pleurs et colères des enfants et des bébés et Développer le lien parent-enfant par le jeu.

Copyright © 2020 par Aletha Solter. Pour la traduction française, copyright © 2020 par Gwenaelle Ruella. Tous droits réservés. Aucune partie de cet article ne peut être reproduit ou transmis sous aucune forme et par aucun moyen, sauf pour la transmission graduite aux parents. Prière de demander la permission d’Aletha Solter et de Gwenaelle Ruella avant de le publier sur d’autres sites internet ou dans un livre, et avant de le traduire en d’autres langues. Les conseils dans cet article ne doivent pas être utilisés comme un substitut à un avis ou à un traitement médical ou psychologique. Si vous suspectez des troubles psychologiques ou physiques de votre enfant, consultez absolument un professionnel.

Participation Consciente

Qu’est ce que la Participation Consciente?

(licence Creative Commons – Paternité de l’Université du Nous)

La participation consciente change la règle établie. Elle propose et ouvre donc une voie de questionnements dans notre rapport à l’argent et notre façon d’échanger nos richesses. Cette forme de rémunération ou de paiement nécessite de la conscience autant pour être proposée que pratiquée. Elle offre potentiellement un chemin de transformation individuelle et collective.

Elle reconnaît la richesse de :

  • l’animation,
  • l’ensemble des coûts liés à l’organisation,
  • les frais d’hébergement et les déplacements de l’équipe présente lors de l’événement,
  • et de façon plus générale, l’ensemble du travail réalisé afin que l’événement puisse exister et atteindre le niveau de qualité professionnelle qu’il propose.

Eléments à prendre en compte:

Il y a sans doute 3 dimensions principales en prendre en compte pour déterminer le montant de la participation que vous souhaitez donner:

  1. vos ressources et possibilités financières
  2. la situation et la vision de Place des Emotions
  3. les prix pratiqués sur le marché de l’accompagnement parental; une certaine idée de ce qui est juste

Comment cela fonctionne-t-il ? Les 4 règles

– C’est la somme en euro que vous donnez en conscience pour ce que vous avez vécu et en fonction du soutien que vous souhaitez apporter à Place des Emotions pour son développement. Elle est obligatoire, mais aucun prix ne sera exigé ou proposé.
– La remise se fait de façon non-anonyme sans justification du don réalisé.
– Elle fait toujours l’objet d’un temps de partage et d’explication en début d’expérience.
– Elle est remise en fin d’expérience, avant la clôture du séminaire.